"La Fayette, nous voilà"


C'est à la suite de la mobilisation de l'Amérique en 1917, pour aider la France à vaincre, que ces mots furent prononcés, rappelle Charles-Antoine de Vibraye, propriétaire du château de Cheverny. 

Une exposition temporaire au château pour célébrer le centenaire de l'armistice de 1918 
Charles-Antoine de Vibraye a tenu à rendre hommage aux soldats américains venus combattre sur notre sol, pour la liberté, en organisant une exposition temporaire. 
Installée le 1er octobre 2018 pour une durée de deux mois, cette exposition rappelle la présence d'une base des troupes de transmissions (Signal corps) stationnée à Cour-Cheverny. Un film et des photos inédites présentés aux visiteurs du château, le temps de l'exposition témoignent, notamment, des événements qui se sont déroulés au château de Cheverny le 14 novembre 1918, trois jours après la signature de l'armistice. Ce jour-là, en présence des deux fils du marquis et de la marquise de Vibraye, tout juste revenus du front, le colonel Hartmann passa en revue les troupes américaines défilant devant le château. 
Charles-Antoine de Vibraye présente l’exposition
de novembre 2018 au château de Cheverny, qui
célèbre le centenaire de l'armistice de 1918

Le 7 décembre 1918, un déjeuner fut organisé par la marquise de Vibraye dans la salle à manger du château de Cheverny en l'honneur du brigadier général Russell et de son étatmajor. 
Pour Charles-Antoine de Vibraye, il s'agit « d'un hommage juste et mérité qui témoigne du lien particulier unissant les Hurault de Vibraye et l'Amérique... ». 
Défilé des soldats Américains le 14 novembre 1918
devant le château de Cheverny
.
Ce lien est illustré par un diplôme exposé dans un couloir du château : celui de la Société des Cincinnati (1) remis à l'un des ancêtres de la famille. Ce document atteste de l'engagement en 1780 de cet officier du roi auprès du marquis de Lafayette pour aider les États-Unis à gagner leur indépendance. La famille de Vibraye est encore représentée aujourd'hui au sein de la Société des Cincinnati ». 

(1) La Société des Cincinnati est la plus ancienne association patriotique fondée le 10 mai 1783 par George Washington. Elle est constituée de 13 sociétés correspondant aux 13 états américains formés à la constitution des États-Unis, ainsi que d’une société française nommée Société des Cincinnati de France.  


Le Héron - La Grenouille n°41 - Octobre 2018