Cinq générations de tailleurs de pierre et de maçons

C’est comme une « saga familiale » mais c’est la réalité et c’est peut-être un record dans l’exercice d’une profession ancienne mais toujours d’actualité.
Jean Guignebert devant le camion de l'entreprise
avec sa famille dont Jean-Luc et Eric enfants.
Dans la famille Guignebert, l’entreprise de maçonnerie-tailleur de pierre, actuellement installée à Cour-Cheverny, est exploitée par Jean-Luc et Éric Guignebert, deux frères qui représentent la 5e génération de tailleurs de pierre.
De g. à dr. la pioche, le maillet, le marteau taillant
à dents, la chasse et la polka, sculpture conservée
conservée précieusement à l'entreprise Guignebert
L’histoire commence le 1er mars 1835, jour de la naissance à Chitenay (canton de Contres) de Romain Guignebert dont le père, Victor Hilaire Guignebert, était vigneron (né en 1788, il avait un an à la Révolution).
Romain deviendra tailleur de pierre ainsi qu’en atteste son acte de mariage célébré avec Éléonore Moreau le 12 mai 1857 à Cheverny. Romain habitait alors Cheverny avec son épouse Éléonore Moreau (lingère) dont le père était tonnelier et demeurait également à Cheverny. Détail anecdotique : le témoin de mariage de Romain, Étienne Larue, était aussi Chevernois et exerçait également la profession de tailleur de pierre.
Eric Guignebert raconte : « À Cheverny, Romain, mon trisaïeul, habitait dans une mai­son située en bordure de ce que l’on appelle aujourd’hui « l’Allée » (qui relie l’avenue du Château à la rue de l’Argonne). Sur le mur de la maison qui existe toujours, une sculp­ture a été conservée par les propriétaires successifs et est encore visible. Cette pierre sculptée représente une gerbe d’épis de blé. Le fils de Romain, Albert Guignebert, mon arrière grand-père (1868-1936), prit ensuite la relève et installa son entreprise rue Barberet à Cour-Cheverny. Ensuite, ce fut au tour de mon grand-père André puis de mon père Jean (dans les années 1950) de prendre les commandes de l’entreprise ».

La gerbe d'épis de blé, sculpture
sur la façade de la maison située
dans "l'Allée" à Cheverny
Les deux frères Guignebert, sont particuliè­rement fiers d’être la cinquième génération de maçons-tailleurs de pierre et d’une façon générale de participer à la rénovation du patrimoine bâti en perpétuant un savoir-faire ancestral.
Jean-Luc et Éric conservent précieusement à l’entreprise, sise au 1 rue du 11 novembre à Cour-Cheverny, un bloc de pierre sculpté représentant quatre outils emblématiques de la profession.

Le Héron - La Grenouille n°40 - Juillet 2018