Il était une fois Charlo et Mao

L’histoire commence en 1937 quand, conçu pendant les premiers congés payés, naît à Paris Jean-Baptiste Thierrée, fils d’un tourneur de chez Renault. 
Apprenti imprimeur, il est très vite attiré par le milieu du spectacle : souffleur au théâtre de la Porte Saint-Martin, il devient rapidement comédien et travaille notamment au théâtre avec Roger Planchon et Peter Brooks. Au cinéma il tourne avec Alain Resnais dans Muriel et Federico Fellini dans “Les Clowns”. Agitateur d’obédience maoïste, il assiste, en 1968, à un congrès de magie à Reims et fait la connaissance d’Alexis Gruss senior. Il se met alors à rêver avec lui d’un spectacle différent et se tourne définitivement vers le cirque. Plus tard, il fait la connaissance de Félix Guattari et donne des spectacles à la clinique de la Borde, à Cour-Cheverny. 

En 1951, naît à Santa Monica, près de Los Angeles, Victoria Chaplin. Fille d’Oona O’Neill et Charlie Chaplin, elle trempe dès sa naissance dans le bain des arts, étudie la danse et la musique classique. Elle tourne avec son père dans “La Comtesse de Hong-Kong” en 1967. 

Un jour, Jean-Baptiste tombe en admiration sur un article ou Victoria, en photo avec son père, confie son rêve d’être clown. Il lui écrit et elle lui répond. Victoria et Jean-Baptiste se rencontrent en 1969. Ils se marient un jour de mai 1971 à Cour-Cheverny. Michel Rocard est le témoin du marié. 
Victoria découvre aussi sa vraie voie : elle voulait être clown. L’amour lui fait ce cadeau. Avec Jean-Baptiste ils montent, avec succès, le cirque “Bonjour au festival d’Avignon en 1971 grâce à Jean Vilar. En 1974, ils abandonnent le Cirque “Bonjour”, ses fauves et ses trente artistes, pour fonder, avec leurs enfants James et Aurélia, Le Cirque Imaginaire puis “Le Cirque Invisible”. 

Aujourd’hui, les enfants sont partis créer leurs propres spectacles. Jean-Baptiste et Victoria sont de nouveau tous les deux, comme à leurs débuts : lui, le clown enchanteur à la crinière blanche et elle qui s’ingénue à métamorphoser la ménagerie d’antan. Leur “Cirque Invisible” tourne dans le monde entier. 

Jean-Claude Odeyer - La Grenouille n°8 - Juillet 2010